Twitter - Voix du Midi

21 mars 2014 - 10:47Toulouse

Benjamin Constant, exposition d’intérêt national aux Augustins

L’exposition Benjamin Constant et l’orientalisme vient de recevoir le label d’intérêt national. Elle se tiendra aux Augustins en octobre 2014.

Benjamin Constant
 

Parmi les 22 expositions qui viennent de se voir attribuer le label « Exposition d’intérêt national » 2014 par le ministère de la Culture et de la Communication, on trouve celle qui sera dédiée à « Benjamin Constant (1845-1902) et l’orientalisme », au Musée des Augustins de Toulouse. Elle sera à découvrir du 4 octobre 2014 au 4 janvier 2015.

Qui était Benjamin Constant ?

Grand acteur de la scène artistique française sous la Troisième République, Benjamin Constant s’affirma avec sa qualité de peintre orientaliste durant les dix-mois passés au Maroc, de 1872 à 1873. Peintre d’histoire, décorateur incontournable, il fit aussi poser les grands de son temps et connut un succès fulgurant en Angleterre et en Amérique du Nord.

Après les études académiques de sa période de formation à Toulouse puis à Paris, la production de l’artiste se divisera en trois sections dans l’exposition : la peinture orientaliste d’histoire ou de genre, les grands décors parisiens et toulousains, et le portrait d’apparat ou intimiste auquel il s’est consacré durant les dernières années de sa carrière.

Un catalogue regroupant recherches inédites et nombreuses reproductions accompagnera cette première exposition consacrée à ce grand artiste. Un espace de médiation aménagé au sein de l’exposition sera complété par un parcours dans les salles d’exposition permanente.

Enfin, la programmation culturelle de la saison 2014-2015 du musée des Augustins déclinera les thématiques de l’orientalisme, la musique orientale et l’histoire de l’art au XIXe siècle.

Toulouse, au top du label « Exposition d’intérêt national »

Cette exposition consacrée à Benjamin Constant n’est pas la première à obtenir la distinction d’intérêt national dans la Ville rose. Au contraire, la qualité des expositions toulousaines est souvent mis en avant.

Ainsi, en 2013, c’est le Muséum de Toulouse qui était mis en lumière pour « Ours : mythes et réalités » (une exposition qui est toujours à découvrir jusqu’au 30 juin 2014), ainsi que pour son exposition de 2010 « Préhistoire, carrefour des sciences ».

En 2012 déjà, le musée des Augustins se voyait honoré pour « Corps et Ombres : Caravage et Caravagisme en Europe », en collaboration avec le musée Fabre de Montpellier.

Sans oublier, en 2006, l’exposition « Rome à l’apogée de sa gloire » au musée Paul-Dupuy, proposée en lien avec le musée du Louvre de Paris.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Benjamin Constant, exposition d’int&eacut...
Commenter